5 Octobre 2012

Sein ou biberon, que choisir ?

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Au cours de votre grossesse de nombreuses questions surgissent, notamment celle relative au mode d’alimentation : allaitement ou biberon, quelle est la solution la plus adaptée à ses besoins, à mon mode de vie ? Petite série de questions/réponses pour vous aider à y voir plus clair.

bébé avec une tétine

L’allaitement est aujourd’hui préconisé par une majorité de spécialistes de la petite enfance. Mais ce mode d’alimentation ne convient pas forcément à tous les parents. Ainsi, si cette décision doit être la vôtre, c’est aussi l’affaire du couple, parlez-en à votre compagnon.

Je reprends le travail, cela vaut-il la peine que j’allaite ?

Vous pouvez toujours commencer à nourrir votre bébé au sein quelques semaines, c’est déjà important. Vous pouvez continuer à allaiter tout en confiant votre enfant. N'hésitez pas à en parler avec l'assistante maternelle ou la directrice de la crèche qui accueille votre enfant.

Vais-je être plus fatiguée si je choisis d’allaiter ?

Quel que soit le mode d’alimentation de votre enfant, après un accouchement il est normal d’être fatigué. La vie des premiers jours avec un nouveau-né demande une réorganisation. Pensez, malgré tout, à vous-même. Vous récupérerez ainsi de l’énergie favorable, entre autres, à une bonne lactation.

Puis-je avoir une alimentation normale en allaitant mon bébé ?

Ayez, comme pendant la grossesse une alimentation équilibrée et variée. Les aliments que vous mangez parfument votre lait. Votre bébé découvre ainsi différents goûts dès son plus jeune âge. Evitez les excitants (thé, café, cola, etc.). Si vous ne pouvez pas vous en passer, prenez-les en faibles quantités et après la tétée.

Si j’allaite mon bébé, son père ne va-t-il pas se sentir exclu ?

Les pères peuvent avoir des questions, des craintes ou des attentes concernant l’allaitement. Parlez-en en couple, pendant la grossesse et tout au long de l’allaitement si vous faîtes ce choix. Veillez à ce que les besoins de chacun soient pris en compte. Le père peut avoir un rôle très important dans le succès de l’allaitement.

Je suis fumeuse, puis-je nourrir mon bébé au sein ?

La grossesse et l’allaitement peuvent être une occasion de réduire (voire d’arrêter) votre consommation. L’idéal serait de vous abstenir totalement pendant la durée de l’allaitement, malgré tout ce n’est pas un motif pour y renoncer : ne fumez qu’après la tétée et pas plus de 2 heures avant la tétée suivante ; Il est bien entendu impératif que la cigarette soit fumée en dehors de la présence du bébé. Sachez aussi que la nicotine peut diminuez la lactation.

Mon bébé est prématuré

Le sein est prêt à fonctionner dès le 4e mois de grossesse. Si vous êtes séparée de votre bébé, pour favoriser la mise en route de votre lactation, utilisez un tire-lait rapidement après l’accouchement. Vous devrez tirer votre lait aussi fréquemment que si  vous mettiez votre bébé au sein (6 à 8 fois par 24 heures). Le bébé a toutes les compétences naturelles pour téter le sein ; ainsi dès que son développement est suffisant, vous pouvez lui proposer sa première tétée.

Les laits artificiels copient-ils le lait de la mère ?

Ils tendent en effet à s’en rapprocher, sur le plan nutritionnel. De nombreuses préparations permettent de s’adapter au mieux aux besoins de chaque enfant et sont destinées à compléter ou à remplacer le lait maternel, quand les mères n’allaitent pas.

Mon enfant sera-t-il moins proche de moi si je lui donne le biberon ?

  • Bien sûr que non ! Un biberon peut-être donné avec beaucoup de tendresse et de plaisir partagé.
  • N’hésitez pas à parler de ces questions avec votre sage-femme et votre gynécologue, Vous pouvez également trouver de nombreuses informations et rencontrer des mères qui allaitent auprès d’associations de soutien à l’allaitement.

 

Pour en savoir plus

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager