15 Juin 2015

Question de parents | Comment soulager les coliques du nourrisson ?

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Douloureuses pour l’enfant, éprouvantes pour les parents, les coliques du nourrisson se manifestent par des pleurs intenses du bébé. Peut-on les prévenir et soulager l’enfant ?

Avec Muriel Sitbon, puéricultrice, directrice du centre de PMI Commune de Paris à Vitry-sur-Seine.

Les coliques, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des douleurs intestinales aigües. Elles sont liées à une immaturité du système digestif. Elles surviennent entre 2 mois et 4 mois et toucheraient environ 15% des enfants. Le bébé n’est pas malade, il est en bonne santé, mais il souffre. Elles disparaissent spontanément vers l’âge de 4 mois.

Les symptômes

  • - Elles se manifestent par des pleurs intenses qui peuvent durer jusqu’à 3 heures par jour et durer pendant plusieurs semaines. Ils surviennent à n’importe quel moment de la journée, généralement entre deux repas. Les pleurs du soir, eux, sont plutôt liés à ce que l’on nomme l’angoisse du soir, l’enfant revit les stress de la journée. Après des journées bien chargées, ces crises permettent à bébé d'évacuer les tensions de la journée.
  • - L’enfant se tortille pendant les pleurs, car il a mal au ventre. Il raidit les jambes et les muscles de son ventre.
  • - Il est ballonné, il émet des gaz.
  •  

Peut-on prévenir et traiter les coliques ?

  • On ne peut pas les prévenir car on ne connaît pas réellement ce qui les provoque. Quant au traitement, aucun médicament n’a fait preuve de son efficacité. En revanche, on peut soulager l’enfant. Consultez votre médecin pour qu’il vérifie s’il s’agit bien d’une colique et élimine les autres causes possibles.
  •  

Comment soulager l'enfant ? 

1. Des précautions dans la manière de le nourrir

Quand l’enfant est nourri au biberon :

  • - Régler le biberon sur une vitesse lente afin que le bébé boive doucement et avale moins d’air.
  • - Respecter un délai de 3h entre 2 biberons pour lui laisser le temps de digérer.
  • - Bien veiller à respecter les dosages dans la reconstitution des biberons.
  •  

Quand la mère allaite :

  • - Certains aliments peuvent être mal digérés par le bébé, tels les choux, les légumineuses à coque (lentilles, flageolets, haricots), les agrumes (melon). Même s’il est aujourd’hui conseillé à la maman de manger de tout, une modification de son alimentation peut être nécessaire, en réduisant les quantités de certains aliments et en les combinant à d’autres.
  • - À la différence du biberon, il est recommandé aux mamans d’allaiter à la demande, sans respecter un délai spécifique entre deux tétées.
  •  

2. Des massages circulaires sur le ventre, autour du nombril soulageront votre bébé et l’aideront à évacuer les gaz. Effectuez une petite pression douce avec la paume de vos mains et tournez dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous pouvez répéter ces massages à chaque change. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à une puéricultrice en PMI.

3. Un peu de gymnastique : avant ou après son repas, vous pouvez replier ses jambes sur l’abdomen. Cela mobilise le tube digestif, facilite la digestion et aide également l’enfant à évacuer les gaz.

4. Essayez de créer un environnement calme et apaisant, faites-lui des câlins, bercez-le. Il a besoin du contact et de la présence rassurante de ses parents.

 

Pour en savoir plus

 

© Cécile Dollé

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager