3 Décembre 2014

Marcher pieds nus, c’est bon pour les bébés !

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Marcher pieds nus est recommandé par les professionnels car cela permet au bébé de muscler ses pieds, de découvrir les sensations tactiles qui l’aident à trouver un bon équilibre. Quant au choix des chaussures, les professionnels conseillent de les choisir souples, avec un contrefort à l’arrière.

 
Les avis de Gladys Debieux, psychomotricienne en petite enfance et Arnaud Gayraud, podologue. 
 
- Est-il bon de laisser les bébés pieds nus ?
Oui, car plus le pied est libre, plus les muscles peuvent travailler. Quand le bébé commence à ramper, grimper et marcher, l’ensemble de ses muscles se constituent et la voûte plantaire se met en place. Deuxième raison : les pieds reçoivent plus d’informations tactiles qu’avec des chaussures. Par exemple : le paillasson qui gratte, la moquette douce, le carrelage dur et lisse… Toutes ces informations remontent au cerveau et aident le bébé à déterminer comment et où le poids du corps doit être réparti pour un bon équilibre. Un peu à l’image de l’arbre avec ses racines, les pieds au contact du sol aident l’enfant à trouver un ancrage. Enfin, lorsque le bébé joue avec ses mains et ses pieds, il les voit et les touche ; il fait le lien entre le haut et le bas de son corps et intègre son schéma corporel.
 
- On ne peut pas laisser le bébé pieds nus tout le temps ?
Parfois, l’enfant a besoin d’être protégé du froid et du risque de blessures selon le sol. Alors des chaussons souples et des semelles fines et antidérapantes laisseront passer les informations tactiles et permettront aux muscles de travailler, et à la voûte plantaire de se constituer.
 
- Comment choisir les chaussures lorsqu’il marche ?
Il faut éviter les chaussures rigides avec des semelles épaisses. Ce n’est pas confortable et agréable pour l’enfant. C’est comme si nous marchions avec des chaussures de ski ! Les chaussures montantes évitent un déchaussage intempestif, mais ne musclent pas la cheville. Nous conseillons des chaussures souples, qui ne bloquent pas la cheville, avec un contrefort à l’arrière pour tenir le talon. La semelle doit être souple à l’avant du pied pour faciliter le passage du pas, et rigide sur les deux tiers arrière pour maintenir le pied. Nous conseillons aussi d’éviter les chaussures avec une voûte plantaire, car cela donne une sensation de confort mais inhibe l’action des muscles. Le pied risque ensuite de s’affaisser.  
 
- Vos conseils dans le choix des matières ?
Le cuir reste la matière de référence car il assure un bon maintien du pied et permet à la peau de respirer. On peut par exemple alterner deux paires de chaussures, une paire de baskets avec un petit maintien à l’arrière du pied et une paire de chaussures en cuir.
 
- Et pour le choix de la pointure ?
Jusqu’à 4 ans, l’enfant est en phase d’acquisition de la marche, il a besoin de chaussures ajustées. Même si son pied grandit vite, il vaut mieux éviter de prendre une ou deux pointures au-dessus, car il ne sera pas à l’aise dans son acquisition. Imaginez un adulte qui marcherait avec des chaussures de clown, cela lui fait le même effet. Prévoyez un espace de 1 à 1,5 cm maximum devant le gros orteil. 
 
 
Pour en savoir plus
 

 

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager