23 Mars 2020

Lire à des enfants, comment s’y prendre ?

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Les livres permettent aux enfants de développer leur imaginaire et leur langage, de gérer leurs émotions, de s’ouvrir au monde… Ne passons pas à côté ! Pour éveiller les sens des enfants, leur faire découvrir la nature et leur apprendre minutie et patience.

Livre enfant Conseil départemental Val-de-Marne

 

Clénite Clermanso et Séverine Alexandre, éducatrices de jeunes enfants à la crèche départementale Lucien-Français de Vitry-sur-Seine, vous donnent quelques conseils.

Pour qui ?

La lecture n’est pas réservée aux grands, vous pouvez familiariser votre tout-petit à la lecture. Dès 12 mois, il aimera choisir lui-même son livre.

Livre enfant Conseil départemental Val-de-Marne

Quels livres ?

Les petits formats sont intéressants car transportables facilement. Pour les bébés, le livre cartonné est idéal, car moins fragile. Mais, très vite, les livres à feuilles souples peuvent être proposés. D’abord avec un adulte, puis l’enfant le manipulera seul pour faire sa propre expérience. Si votre enfant choisit toujours le même livre, pas d’inquiétude : il prend conscience de la permanence du texte, ce qui le rassure.

Quand ?

Le livre est appréciable le soir, car il apaise avant le coucher, mais il s’utilise tout au long de la journée. Vous pouvez en glisser un dans votre sac, il pourra être utile pour attendre chez le médecin, par exemple.

Comment ?

Quand cela est possible, privilégiez un lieu confortable. N’hésitez pas à aménager un coin lecture avec des matelas et des coussins. Une lecture individuelle est recommandée. L’enfant qui choisit l’histoire sera heureux de passer un moment privilégié avec vous ! Mais les frères et sœurs peuvent aussi écouter. Essayez de suivre le rythme de l’enfant. S’il souhaite commencer par la fin, sauter des pages, revenir en arrière, fermer le livre avant… Ce n’est pas grave ; il peut avoir peur de certains passages et décider de ne pas les voir. Pour ne pas casser l’imaginaire de l’enfant, un conseil : n’interrompez l’histoire ou commentez-la que lorsque l’enfant vous sollicite. S’il pointe une page du doigt, par exemple, vous pouvez l’interroger : « qu’est-ce que tu vois ici ? », s’il répond « une grenouille » alors que c’est un cactus, acquiescez : « si tu penses que c’est une grenouille, tu as sûrement raison. » C’est beau de rêver !

Maintenant c'est à vous de jouer ! 

Livre enfant Conseil départemental Val-de-Marne

Photos : Eric Legrand

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager