22 février 2016

L’entretien prénatal précoce: un temps pour se préparer

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Au cours du 4ème mois de grossesse, les femmes sont invitées à rencontrer une sage-femme pour un entretien prénatal précoce.

Cet entretien peut être réalisé par :

  • une sage-femme de centre de PMI (protection maternelle et infantile),
  • ou une sage-femme libérale,
  • ou une sage-femme hospitalière.

La femme peut être accompagnée du futur père si elle le souhaite. « C’est un moment privilégié du parcours de grossesse, car il se situe en dehors du temps des consultations médicales de grossesse. Il permet d’aborder toutes les questions et les attentes des futurs parents que parfois les patientes n’ont pas le temps d’aborder durant les consultations. Nous essayons de faire émerger leurs besoins », explique Elisabeth Iraola, sage-femme au Conseil départemental du Val-de-Marne.

Les futurs parents peuvent parler de la grossesse, de l’accouchement, de la venue de l’enfant, des relations de couple, de leurs attentes, de leurs craintes ou de l’ensemble des remaniements psycho-sociaux qu’engendre la période de grossesse. L'objectif est aussi d'informer sur l’offre de soins en périnatalité et le rôle des différents professionnel·le·s.

A la fin de l’entretien, il est possible de rédiger un compte-rendu que les femmes peuvent garder et transmettre aux autres professionnel·le·s qui suivront la grossesse.

Si cet entretien n’a pu être réalisé au 4ème mois, il peut être réalisé à tout moment de la grossesse.

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager