16 février 2015

Diversifier l’alimentation de bébé

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager

Un biberon de soupe, une cuillère de carottes, une bouchée de poisson… Vers 6 mois, votre enfant découvre progressivement de nouveaux aliments, saveurs et textures pour apprendre peu à peu à manger comme les grands ! Comment introduire ces aliments, à quel rythme ? Voici quelques repères, à adapter aux besoins et aux goûts de votre enfant.

Depuis quelques années, on recommande aux parents de commencer à diversifier l’alimentation de leur enfant vers l’âge de 6 mois. Le lait maternel ou le lait infantile ne couvre plus tous ses besoins. Ses capacités digestives sont plus développées et il va bientôt pouvoir mastiquer. Il est aujourd’hui déconseillé de démarrer plus tôt, car des études ont montré que cela pouvait entraîner des allergies.

Un nouvel aliment par semaine

Jusqu’à deux ans environ, le lait reste la base de l’alimentation de votre enfant. Dans un premier temps, vous allez réduire tout doucement  le lait pour arriver vers l’âge de 8 mois à deux repas diversifiés et deux tétées ou biberons de lait par jour. Agissez progressivement en introduisant chaque semaine un changement à la fois pour laisser à l’enfant le temps de s’y habituer : un nouvel aliment, une nouvelle texture. Ne le forcez jamais. S’il détourne la tête ou grimace devant son biberon de légumes, attendez quelques jours, et éventuellement proposez l’aliment sous une autre forme, modifiez les quantités…

Des fruits et légumes pour commencer

Commencez par les fruits (pommes, poires, abricots…) et légumes (haricots verts, courgettes, carottes) cuits en proposant d’abord chaque aliment séparément, de façon à former le goût de l’enfant. N’ajoutez ni sel, ni sucre. Vous pouvez le mixer en petite quantité (10 à 20 gr) et le mélanger à un biberon de lait par exemple, avant de le proposer à la cuillère.

Vers 7/8 mois, vous pouvez introduire viande et poisson (volaille, jambon, cabillaud, colin, limande…) en petites quantités (l’équivalent de 2 cuillers à café par jour) et en les mixant bien. Il découvre aussi les premiers laitages, fromage blanc, petits-suisses et yaourts. Viendront ensuite le pain, puis les pâtes et le riz vers l’âge de 12 mois.

Des besoins spécifiques jusqu’à 3 ans

Jusqu’à cet âge, l’enfant mange moins gras, moins salé, moins sucré que vous et continue à boire beaucoup de lait (400 à 500 ml par jour de lait de croissance). Les purées et compotes cèdent peu à peu la place aux petits morceaux et la nourriture devient de plus en plus variée.

L’avis de...

Muriel Sitbon, puéricultrice et directrice du centre de PMI, Commune de Paris à Vitry sur Seine

« La première diversification commence dans le ventre de la mère avec le liquide amniotique, imprégné de ce qu’elle mange. La deuxième se poursuit avec le lait maternel, lorsque la maman allaite. Lorsque vous commencez à introduire des aliments nouveaux, le mieux est de garder vos habitudes alimentaires. Elles varient d’une famille à l’autre, d’une culture à l’autre. Votre enfant y est déjà habitué. »

 

  •  Envoyer à un ami
  •  Partager